Traitement de physiothérapie chez des femmes atteintes de dyspareunie à la suite d’un cancer de l’appareil gynécologique : étude pilote

Titre officiel

Traitement de physiothérapie chez des survivantes d’un cancer gynécologique atteintes de dyspareunie : étude pilote avec méthodologie mixte

Sommaire:

Les cancers de l’appareil gynécologique représentent plus de la moitié des cancers féminins. Il a été clairement établi que les survivantes du cancer présentent d’importants problèmes de santé tels que de la douleur pendant les rapports sexuels (dyspareunie) et les dysfonctionnements sexuels qui affectent gravement leur qualité de vie. Bien que ces problèmes touchent plus de 63 % des survivantes du cancer, les traitements offerts demeurent limités et peu étudiés. Les survivantes du cancer sont donc confrontées à ces problèmes de santé ainsi qu’à des difficultés relationnelles ou des conséquences psychologiques et disposent de possibilités de traitement limitées. Les interventions de physiothérapie visant le plancher pelvien pour traiter les dysfonctionnements musculaires du plancher pelvien et la perte d’élasticité vaginale se sont révélées efficaces pour réduire, voire soulager, la dyspareunie et améliorer la fonction sexuelle. Jusqu’à présent, aucune étude n’a porté sur l’évaluation de ce traitement chez les survivantes d’un cancer gynécologique atteintes de dyspareunie. Par conséquent, il est nécessaire d’étudier la physiothérapie du plancher pelvien pour déterminer si les survivantes d’un cancer gynécologique atteintes de dyspareunie pourraient tirer des bienfaits de ce traitement. Les objectifs de cette étude à groupe unique avec méthodologie mixte sont d’évaluer l’acceptabilité et la faisabilité d’un traitement de physiothérapie chez les survivantes d’un cancer de l’appareil gynécologique atteintes de dyspareunie et d’explorer les effets du traitement. Cette étude à groupe unique avec méthodologie mixte comprendra trois collectes de données (évaluations avant et après le traitement). Ces évaluations seront effectuées par des physiothérapeutes. Les participantes recevront un traitement de physiothérapie hebdomadaire en séances individuelles de 60 minutes pendant 12 semaines. On recrutera 31 survivantes d’un cancer de l’appareil gynécologique présentant des douleurs vulvovaginales lors des rapports sexuels pendant au moins 3 mois. Les résultats de cette étude apporteront de nouveaux renseignements en matière de physiothérapie pour le traitement de cette population en vue d’un essai contrôlé définitif à répartition aléatoire.

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Taux d’observance
  • Taux de conservation

Critères d’évaluation secondaires :

  • Variation de la douleur par rapport aux valeurs initiales
  • Variation de la fonction sexuelle par rapport aux valeurs initiales
  • Variation de la fonction des muscles du plancher pelvien par rapport aux valeurs initiales
  • Variation de la qualité de vie par rapport aux valeurs initiales
  • Impression globale du patient par rapport aux variations
  • Événements indésirables

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer