Amplification du sang de cordon avec la molécule UM171 chez les patients atteints de leucémie/myélodysplasie aiguë à risque élevé

Titre officiel

Une étude ouverte de phase II sur la greffe de sang de cordon amplifié avec ECT-001 chez des patients atteints de leucémie/myélodysplasie aiguë à risque élevé

Sommaire:

La greffe de cellules souches hématopoïétiques allogéniques est une procédure qui permet de sauver la vie de patients atteints de cancers du sang. Le sang de cordon (SC) représente une source de cellules souches de rechange qui est associée à un risque de rechute plus faible, en particulier en présence d’une maladie résiduelle minime dans le cadre d’une leucémie et d’une myélodysplasie aiguës. En outre, le sang de cordon (SC) a l’avantage supplémentaire d’être associé à un faible risque de réaction du greffon contre l’hôte (GVH) chronique. Malheureusement, les greffes de sang de cordon sont entravées par un risque plus élevé de mortalité associée à la greffe (MAG) par rapport aux greffes de moelle osseuse/de sang périphérique en raison de la dose limitée de cellules de sang de cordon. Dans le précédent essai avec UM171 (NCT02668315), le protocole relatif à l’amplification du sang de cordon utilisant la technologie ETC-001-CB (molécule UM171) s’est avéré techniquement réalisable et sûr. L’amplification du sang de cordon par UM171 a été associée à une récupération médiane des neutrophiles au jour (J)+18 après la greffe. Parmi les 22 patients qui ont reçu une seule greffe de sang de cordon par UM171 avec un suivi médian de 18 mois, le risque de mortalité associée à la greffe (MAG) (5 %) et de réaction du greffon contre l’hôte (GVH) aiguë de grade 3-4 (10 %) était faible. Il n’y a pas eu de GVH chronique modérée à sévère. Ainsi, la survie globale et la survie sans progression à 12 mois étaient impressionnantes, avec respectivement 90 % et 74 %. Le protocole d’amplification par UM171 a permis d’accéder à des greffes de sang de cordon plus petites avec une meilleure compatibilité HLA, puisque plus de 80 % des patients ont reçu du sang de cordon compatible avec HLA 6-7/8. Il est intéressant de noter que pour 5 patients, la greffe allogénique avait échoué et que 5 patients étaient atteints d’une leucémie aiguë/d’un lymphome agressif réfractaire/récidivant. Malgré cette population à risque élevé, la progression était de 20 % à 12 mois. Ainsi, dans ce nouvel essai, les chercheurs ciblent des patients atteints de leucémie/myélodysplasie aiguë à risque élevé et très élevé pour tester l’effet antileucémique de ce nouveau greffon, du sang de cordon amplifié par UM171.

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Mortalité associée à la greffe (MAG)
  • Survie sans récidive (SSR)
  • Survie globale (SG)
Critères d’évaluation secondaires :

  • Prise de greffe des neutrophiles
  • Échec de la greffe
  • Prise de greffe des plaquettes
  • Incidence de la réaction du greffon contre l’hôte aiguë (GVHa)
  • Incidence de la maladie du greffon contre l’hôte chronique (GVHc)
  • Effets indésirables de grade 3 ou supérieur
  • Incidence des complications infectieuses graves.
  • Hospitalisations
  • Incidence du syndrome de prégreffe/prise de greffe nécessitant un traitement

Méthodologie : Il s’agit d’un essai clinique ouvert et multicentrique de phase II. Les patients atteints de leucémie/myélodysplasie aiguë à risque élevé et très élevé recevront une seule greffe de sang de cordon amplifié par ECT-001 (UM171) compatible avec 5-7/8 HLA après un traitement de conditionnement myéloablatif. Ce groupe de patients devrait avoir une faible survie sans progression (SSP) après une greffe allogénique classique (moelle osseuse-sang périphérique). 

Les principaux objectifs primaires et secondaires des chercheurs sont les suivants :

  • Confirmer une faible mortalité associée aux greffes (MAG);
  • Évaluer la survie sans récidive (SSR);

  • Analyser la cinétique de la prise de greffe hématologique;
  • Évaluer l’incidence de la GVH aiguë et chronique;
  • Évaluer l’innocuité de la procédure;
  • Évaluer l’incidence des complications infectieuses;
  • Analyser la durée de l’hospitalisation;
  • Évaluer l’incidence du syndrome de prégreffe et de prise de greffe
  • Analyser l’effet de la cryopréservation de la fraction CD34+ amplifiée sur les critères d’innocuité et d’efficacité

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer