Traitement de la leucémie lymphoblastique aiguë nouvellement diagnostiquée chez les enfants et les adolescents

Titre officiel

Traitement de la leucémie lymphoblastique aiguë nouvellement diagnostiquée chez les enfants et les adolescents

Sommaire:

La leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les enfants. Le cancer prend naissance dans une cellule du sang appelée lymphocyte. Les lymphocytes normaux sont produits dans la moelle osseuse (en compagnie d’autres cellules du sang) et aident à combattre les infections. Dans la LLA, les lymphocytes cancéreux sont appelés lymphoblastes. Ils n’aident pas à combattre les infections et prennent la place des cellules sanguines normales dans la moelle osseuse, puis l’organisme vient à manquer de cellules sanguines normales. La LLA est toujours mortelle si elle n’est pas traitée. Avec les traitements actuels, la plupart des enfants et des adolescents atteints de cette maladie seront guéris.

Le traitement standard de la LLA comprend environ 2 ans de chimiothérapie. Les médicaments qui sont utilisés, et les doses de ceux-ci, sont semblables mais pas identiques chez l’ensemble des enfants et des adolescents atteints de LLA. Certains enfants et adolescents reçoivent un traitement plus énergique, surtout au cours des quelques premiers mois. Un certain nombre de facteurs sont utilisés pour décider de l’intensité du traitement allouant les meilleures chances de guérison. Ces facteurs sont appelés « facteurs de risque ». Cet essai vise à étudier l’utilisation d’une nouvelle série de facteurs de risque mis à jour facilitant le choix de l’intensité du traitement. L’étude évaluera également une nouvelle façon d’administrer un agent chimiothérapeutique appelé pégaspargase (faisant partie du traitement standard des LLA) basée sur la vérification de ses concentrations dans le sang et l’ajustement de la dose en fonction de ces dernières.

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Taux de rémission complète
  • Survie sans événement

Critères d’évaluation secondaires :

  • Survie globale
  • Survie sans maladie
  • Activité sérique de l’asparaginase nadir
  • Toxicité non allergique de l’asparaginase

Un ensemble de facteurs de risque standards sont utilisés pour décider de l’intensité du traitement à administrer à un enfant atteint de LLA. Ces facteurs de risque comprennent l’âge de l’enfant au moment de l’établissement du diagnostic, la quantité de globules blancs dans le sang, la présence ou non de cellules leucémiques dans le liquide céphalorachidien (désignée comme l’atteinte du système nerveux central ou SNC), et la présence ou non de certaines anomalies dans les chromosomes (matériel génétique) des cellules leucémiques. Un autre facteur de risque est la quantité de leucémie présente dans la moelle qui peut être mesurée par un test de laboratoire spécial examinant la « MRM » (maladie résiduelle minimale) après le premier mois de traitement.

Au cours des dernières années, de nouveaux facteurs ont été déterminés, permettant de mieux prédire dans quelle mesure la leucémie d’un enfant peut répondre au traitement. Ces nouveaux facteurs de risque comprennent certaines autres anomalies dans les gènes des cellules leucémiques, ainsi que la quantité de leucémie (degré de MRM) à un deuxième point dans le temps (environ 2 à 3 mois après le début du traitement).

Dans cet essai, les investigateurs utiliseront les nouveaux facteurs de risque combinés aux anciens facteurs de risque pour décider de l’intensité du traitement. L’objectif est de mieux repérer les participants qui pourraient tirer profit d’un traitement plus énergique afin d’améliorer leur chance de guérison. Les investigateurs espèrent également être en mesure de mieux cerner les participants ayant une forte chance d’être guéris avec le traitement standard afin de réduire leur risque d’effets secondaires tout en conservant leur probabilité de guérison.

Cet essai vise également à étudier la posologie d’un médicament appelé pégaspargase. La pégaspargase est un médicament chimiothérapeutique qui joue un rôle important dans le traitement de la LLA, mais qui peut également causer de nombreux effets secondaires. Avec la dose standard de la pégaspargase, les concentrations du médicament dans le sang sont plus élevées que ce qui peut être nécessaire pour traiter efficacement la leucémie.

Dans cette étude de recherche, les investigateurs compareront la dose standard de la pégaspargase avec une nouvelle façon de déterminer la dose du médicament fondée sur les concentrations du médicament que nous pouvons mesurer dans le sang. Avec cette nouvelle façon de faire, le traitement sera instauré à une dose plus faible. Si les concentrations sont élevées, la dose sera réduite à nouveau; toutefois, si à tout moment les concentrations deviennent trop faibles, la dose sera rétablie à son niveau standard. Le but de cette étude de recherche est de découvrir si cette nouvelle façon d’établir la dose (en commençant avec une dose plus faible et en modifiant celle-ci selon les concentrations du médicament dans le sang) permettra de réduire les effets secondaires tout en étant aussi efficace que la dose standard du médicament.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer